Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Underground : entre Anticipation et Réalité

Quelques réponses ... (10)

2 Juillet 2015 , Rédigé par Julien L. Dent Publié dans #nouvelle

9bis) Atlantique sud mai 2025

Hiro observe à travers la baie vitrée le ballet des camions automatisés sur l'aire de lancement numéro Deux. D'aussi loin il lui semble que se sont des fourmis apportant à leur reine sa précieuse nourriture pour son grand voyage, sa rêverie est intérrompue par l'intercom de son bureau « Hiro-dono ? Weyland-sama vous attend dans son bureau » « j'arrive, merci ». Peu aprés il entre dans le bureau de Monsieur Weyland. Le bureau est identique au sein à ceci prét que le bureau est en bois précieux et le fautieul en cuir véritable, « Hiro-san vous avez le rapport que je vous avais commandé » « Ha ! Le voici Weyland-sama ! » « merci, dites-moi Hiro-san que pensez-vous de Griffith ? » « c'est un bon soldat Weyland-sama, mais il a des comptes à régler avec l'Underground, cela peut obscurcir son jugement pour cette mission, et nous empêcher d'avancer dans la récupération des données volées » « parfait en ce cas ! » « pardon Weyland-sama ? » « je sais qui j'envoie en mission Hiro-san, et c'est justement à cause de la présence de l'Underground dans cette affaire que j'aie envoyé Griffith. Il réussira là ou d'autres échouront, il est motivé et si les données sont perdues … et bien tant pis, ce ne sera pas plus mal si on y pense bien » « Weyland-sama vous savez que si ces données sont perdues nos partenaires risquent d'être furieux et … » « nos clients Hiro-san, nos clients, pas nos partenaires, de plus cela me débarassera d'eux, leurs affaires ne me plaisent guères, et les contrats que j'ai signé avec eux me font perdre du temps pour mes propres objectifs, je regarde vers les étoiles pas vers le sol ! » « je sais que ces données ne sont pas au premier abord dangereuses mais si la personne qui les reçoit sait quoi chercher cela peut l'orienter vers nous et nos … clients Weyland-sama » « raison de plus pour envoyer un individu très motivé comme Griffith, j'aime bien les revanchards, ils ont un je ne sait quoi de touchant et pathétiques à la fois, ils ont leur utilité mais ce sont des one shot » « sinon Glocester avance bien, en accord avec le calendrier Weyland-sama, par contre Bedford est au points mort, les affrontements prèt de nos installations ralentissent les travaux, les équipes sont prises pour cibles dès qu'elles se montrent et nos troupes sont insuffisantes pour rivaliser avec les bélligérants » « bien pour Glocester, le premier Remorqueur Spatial entre Europe et la Grande Ceinture … parfait ! Par contre pour l'autre je vais rappeler Prince, ça commence à bien faire ! Rien n'avance avec ces affrontements, de combien de troupes disposons-nous au sol ? « au dernier compte pas loin de deux cents Weyland-sama ! » « bien … faites les tous monter ! Et ordre de riposter à partir de maintenant ! J'en aie marre de perdre du temps et d'avoir des milliards immobilisés à cause de conneries qui pourrais se régler autour d'une table ! » « bien Weyland-sama » « ce sera tout Hiro-san » « merci Weyland-sama, à ce soir pour le briefing quotidien » « à ce soir ». Salibury ! C'est des malins ces mecs, aller chercher chez moi la petite main de ces Grands Messieurs Pharmaciens qui leur fourni leur soutien logiciel et satellitaire pour le transfert des données sur la « Grande Contagion », quel nom stupide, tellement évident, Milkowitch n'avait pas tord et il est mort, mais d'aprés le dernier rapport de Crenshaw, le transit avait beaucoup augmenté depuis quelques semaines surtout venant du NAC … ce ne serais pas ? « repertoire ! Docteur Fineberg ! » « allo ? Oh … Monsieur Weyland, bonjour, vous allez bien ? » « Fineberg, sortez moi les logs des satellites de Salisbury, je les veux pour hier » « sans les accés de Crenshaw ? Il va falloir forcer l'accés ! C'est un risque majeur pour l'intégrité du système ! » « faites le ! C'est un ordre et notez que je suis pleinement conscient des conséquences de ma demande ! » « c'est noté, Monsieur, je fais le nécessaire, je vous tient au courant ». et Peter Weyland de rejetter la tête en arrière alors qu'une de ses fusées s'envole vers les étoiles, ses étoiles …

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article